account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Prijavite se
Register
Ena Shibahara
1
4
0
0
0
Emma Raducanu
6
6
0
0
0
Tendance des pronostics
3.6% (2)
96.4% (54)
Sve
Shi
Rad
Reduce
Winner shots
Unforced errors
Asevi
Duple pogreske
Procenat prvog servisa
% first serve points won
Break point saved
Return points won %
Brejk lopte
Points won %
Love games
Set points
Mec poeni
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Sve
Rad
Shi
Expand
Brejk lopte
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
Return
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Sve Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Shi
Rad
Serve
XX
XX
Return
XX
XX
Ena Shibahara
 
Emma Raducanu
26
Godina
21
170cm
Visina
175cm
-
Težina
52kg
259
Ranking
135
+225
Past 6 months
+164
Međusobno
0
Sve
1
0
Trava
1
11 lip 2024
check 61 64
Latest results
Latest flashs flash
Pour Djokovic, Alcaraz a encore le temps de gagner des Grands Chelems : “Il aura le temps … quand je prendrai ma retraite dans une quinzaine d’années” Ce dimanche, Novak Djokovic tentera de décrocher un 25e sacre en Majeur en carrière. Vainqueur avec autorité d’un magnifique Musetti en demi-finale (6-4, 7-6, 6-4), il espère désormais prendre sa revanche de l’an passé face à un certain Carlos Alcaraz. En effet, la finale de cette édition 2024 sera un remake de la superbe finale jouée l’an passé et remportée, en 5 sets, par l’Espagnol. Au vu du caractère de Djokovic, on peut facilement penser qu’il aura à cœur de laver cet affront en récupérant son trophée des mains du jeune Espagnol. Interrogé à ce sujet, le Serbe a, non sans une dose d’humour, affiché ses ambitions pour dimanche : “J’espère gagner cette fois‐ci. Je suis sûr qu’il ne l’espère pas. Il est un bon exemple de jeune joueur qui a une vie bien équilibrée. Une bonne famille… Beaucoup de charisme… Il se comporte bien sur le court et en dehors. Il est à juste titre l’un des meilleurs joueurs de 21 ans que nous ayons jamais vus dans ce sport. Nous le verrons encore beaucoup à l’avenir, sans aucun doute. Il va gagner beaucoup d’autres Grands Chelems. J’espère que ce ne sera pas le cas dans deux jours, pas cette fois-ci‐ci. Mais il aura le temps, je suis sûr, dans le futur… quand je prendrai ma retraite dans une quinzaine d’années (rires). Blague à part, il m’a déjà battu en finale ici l’année dernière en 5 sets. Je ne m’attends pas à moins que cela. Une énorme bataille sur le court. C’est un joueur complet. Il va falloir que je donne le meilleur de moi‐même pour le battre dimanche.”
Paolini ne veut pas trop penser : “J’essaie de vivre au présent” Ce samedi, Jasmine Paolini va tenter de décrocher son premier titre en Grand Chelem. Alors qu’avant 2024, elle n’avait pas joué la moindre deuxième semaine de Majeur, l’Italienne, déjà finaliste à Roland-Garros, va enchaîner une deuxième finale de rang. Brillante mais impatiente, la numéro 7 mondiale s’est confiée à la presse. Alors qu’elle va tenter de construire encore davantage sa belle histoire, en finale face à Krejcikova ce samedi, la Transalpine a expliqué : “J’essaie de vivre au présent, d’apprécier ce que je fais et de ne pas oublier où je suis. Je pense que c’est une position vraiment privilégiée, et je dois garder cela à l’esprit. Parfois, j’essaie aussi de me dire : ‘D’accord, plaisante, profite, mais reste aussi concentrée et pense à ce que tu dois faire pour entrer sur le terrain et te donner à 100 %’. C’est un équilibre, je pense, entre le plaisir et la concentration. Peut‐être que samedi, pour la finale, je serai nerveuse, je ne sais pas. Mais pour l’instant, je me sens aussi détendue, et ça me surprend de vivre tout ça avec une pareille humeur. Mais je ne veux pas en dire plus parce que samedi, si ça se trouve, je vais me mettre à trembler.”
Medvedev : "Je n’ai pas du tout eu peur d’être disqualifié" Daniil Medvedev a semblé passé tout près d’une disqualification face à Carlos Alcaraz en demi-finale de Wimbledon. Suite à un désaccord avec l’arbitre de chaise, Ana Asderaki-Moore, sur le double rebond ou non d’une balle, il s’est adressé agressivement à elle sans que nous puissions comprendre ce qu’il lui disait. La chose a semblé suffisamment grave pour que madame Asderaki-Moorea fasse alors appel aux superviseurs du tournoi pour délibérer de la sanction à prendre. Au final, Medvedev a simplement reçu un avertissement pour conduite antisportive. Logique selon lui puisqu’il a expliqué n’avoir rien dit de trop mauvais. Daniil Medvedev : "Je ne sais pas si la balle a rebondi deux fois. J’ai pensé que non, mais c’était délicat. La chose est qu’il y a longtemps, j’ai perdu à Roland-Garros contre Cilic (en 2022) et elle (l’arbitre de chaise, Ana Asderaki-Moore) n’avait alors pas vu qu’il n’y avait eu qu’un rebond. Donc j’avais ça en tête et j’ai pensé ’encore et c’est encore contre moi’. J’ai dit quelque chose en russe. Quelque chose de désagréable, mais qui ne dépasse pas les limites. Donc j’ai eu un warning. [...] Je n’ai pas du tout eu peur d’être disqualifié, car, comme je l’ai expliqué, je n’ai rien dit de bien méchant."
Paolini / Krejcikova, l’état des lieux et les pronos/paris TT Ce samedi, Barbara Krejcikova et Jasmine Paolini ont rendez-vous sur le Center Court afin de se disputer le sacre dans ce Wimbledon 2024.  Place donc à la preview de cette finale dame.  [b]- État des lieux -[/b] C’est tout sauf la finale à laquelle on s’attendait. Une fois n’est pas coutume, mais le circuit féminin nous a encore réservé une sacrée surprise. Ainsi, c’est une Paolini en état de grâce depuis Roland-Garros mais sans référence sur la surface et une Krejcikova sacrée à Roland-Garros en 2021 mais en panne de résultats cette année qui vont croiser le fer.  D’un côté, la Tchèque revient un peu de nulle part. Depuis son quart de finale en Australie, l’actuelle 32e mondiale n’avait plus vraiment réussi de performance significative, ne remportant que 3 matchs entre Melbourne et Londres.  Pourtant, elle a réussi un Wimbledon absolument dingue. Sans impressionner par sa sérénité, Krejcikova est tout doucement montée en puissance. Passant énormément de temps sur le court lors de ses premiers matchs, son niveau n’a fait que s’améliorer. Lancée comme un boulet de canon, elle a ensuite enchaîné des succès majuscules contre Collins (7-5, 6-3), Ostapenko (6-4, 7-6) et surtout Rybakina pour rallier la finale (3-6, 6-3, 6-4).  Déchaînée, elle n’est plus qu’à un match d’un deuxième titre en Grand Chelem assez inespéré.  En face, Jasmine Paolini n’est pas moins impressionnante. Déjà assez prodigieuse à Roland-Garros (seulement battue par Swiatek en finale), l’Italienne fait mentir tous les observateurs sur gazon. Alors qu’elle n’avait pas gagné le moindre match sur la surface en 2023 (circuit principal, hors qualifications), elle compte déjà 8 victoires sur herbe cette année (en 9 matchs).  Brillante et forte de ses atouts habituels, à savoir une couverture de terrain et une qualité de contre de très haut niveau, Paolini s’est frayé avec beaucoup d’efficacité un chemin jusqu’en finale de ce Majeur londonien.  D’une très grande constance mentale, elle a parfois souffert, mais s’en est toujours sortie. Que cela soit en huitièmes de finale où elle n’a rien lâché jusqu’à ce que Keys se blesse en fin de match (6-3, 6-7, 5-5 ab.) ou encore en demi-finale où elle a su écarter 2 balles de match face à Vekic (2-6, 6-4, 7-6), l’actuelle 7e mondiale a la tête dure.  Portée par une énergie rafraîchissante, la joueuse de 28 ans réussit tout ce qu’elle entreprend en ce moment et espère bien en profiter pour s’imposer à Wimbledon ce samedi.  [b]- Le prono de TT -[/b] Dégager une favorite claire de cette confrontation semble presque impossible. On pourrait même dire que ce sont deux outsiders qui vont s’affronter samedi.  Malgré tout, il convient de se faire un avis sur la rencontre. On ne va pas vous mentir, même dans la rédaction de TT, on n’est pas tous tombés d’accord.  [b]Avantage Paolini[/b] Pour certains, Paolini va le faire. Elle va le faire parce qu’elle a un mental de championne. Elle va le faire parce que sa couverture de terrain lui permet de faire dérayer n’importe quelle joueuse. Elle va le faire parce que c’est peut-être celle qui a le capital confiance le plus élevé du circuit cette saison. Le faire parce que forte de son jeu tout en variations et en contre de fond de court, elle est capable de piéger une adversaire pas toujours chirurgicale dans les moments importants. Le faire parce qu’elle semble portée par un supplément d’âme qui lui permet de tout rafler cette saison, même lorsqu’elle semble moins forte. [b]Avantage Krejcikova [/b] Pour d'autres, Krejcikova va s’imposer. S’imposer parce qu’elle a un jeu beaucoup plus complet sur gazon que l’Italienne. Capable de varier à volonté entre frappes liftées, à plat ou chopées, en coup droit comme en revers. Solide au service comme au filet (elle a été n°1 mondiale en double), elle a plus d'options tactiques que son adversaire. S'imposer car avec toute cette panoplie, elle a montré qu'elle résiste aussi bien aux jeux super agressifs (Ostapenko, Collins) qu’aux gros rallyes de fond de court (Rybakina). Là où Paolini a moins d’options tactiques et aura plus de mal à contenir un jeu très offensif porté vers le filet. S'imposer car la Tchèque a également déjà prouvé qu’elle pouvait se sublimer dans les grands rendez-vous (elle a remporté Roland-Garros 2021). Enfin, car elle est habitée par l’idée d’imiter et d’honorer son ancienne coach Jana Novotna, lauréate de Wimbledon en 1998 et décédée d’un cancer en 2017.  [b]Les cotes[/b] Vous l’aurez compris, la partie s’annonce serrée et les avis se valent.  Cela dit, dans le cadre de notre partenariat avec [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]Vbet.fr[/url], le pari le plus réaliste sur ce match nous semble être de miser sur un match en 3 sets (1,95). De plus, si certains de nos avis vous ont plus convaincus, la victoire de Paolini est côtée à 3,79 et celle de Krejcikova à 3,27 (dans le cas d’une victoire en 3 manches). N’hésitez pas également à nous donner vos avis pour alimenter le débat, car, comme vous l’avez compris, on hésite encore chez TT ! [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]Je parie sur ce match[/url] ou [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]J'ouvre un compte Vbet[/url] [b]- Les offres/promos Vbet -[/b] Pour rappel, si vous n'avez pas encore de compte Vbet.fr, vous pouvez le créer et effectuer un premier pari en toute sérénité. S'il n'est pas gagnant, il vous sera remboursé jusqu'à 100 € en crédits de jeu ([url=https://www.vbet.fr/sport/bonus-de-bienvenue-100-rembourss]voir tous les détails[/url]). De plus, si vous parrainez un ami, vous gagnez 50 € en crédits de jeu et votre ami gagne 25 € ([url=https://www.vbet.fr/sport/parrainage-vbet-75]voir tous les détails[/url]). Les paris sportifs sont loin d’être une science exacte, prenez donc soin de rester raisonnable dans vos mises pour que tout cela reste uniquement un plaisir. Et pour celles et ceux qui n’ont pas encore 18 ans, pas de paris sportifs. Mais il vous reste le concours de pronostics TT pour patienter et vous entraîner tout en vous amusant, avec de nombreux lots à gagner. Bon match et bonne chance à toutes et à tous !
ranking Top 5 subota 13
Cheba 1 Cheba 4bodova
Zouna 2 Zouna 4bodova
Luisfer 3 Luisfer 4bodova
capirex 4 capirex 4bodova
marcelo89 5 marcelo89 4bodova
Play the predictions
502 missing translations
Please help us to translate TennisTemple